Se plonger dans les œuvres littéraires de Paul Eluard

Paul Eluard est un grand écrivain qui a marqué les temps par ses écrits. Jusqu’à aujourd’hui, il demeure une référence en matière de littérature. Qu’est ce qu’il faut savoir sur Paul Eluard et quels sont ses œuvres les plus connues?

Biographie de Paul Eluard

Nommé Eugène Émile Paul Grindel, il est d’origine française et est né à Saint-Denis en 1895. Il décède à Charenton-le-Pont en 1952. Il est issu d’une famille aisée et a fréquenté des établissements renommés tels que les écoles communales de Saint-Denis puis d’Aulnay-sous-Bois. Ensuite, il poursuit ses études à l’école municipale supérieure Colbert à Château-Landon. Après le brevet élémentaire, il est contraint d’interrompre ses études pour des raisons de santé. Il séjourne dans un sanatorium pour une durée de 2 ans environ. Il y rencontra Gala ou de son vrai nom Héléna Dimitrievna Diakonova dont il tombe amoureux et qu’il épouse en 1917.  Elle est devenue en même temps sa muse. Il l’exprime à travers ses premiers entrains de poésies amoureuses et dorénavant, elle est présente dans la plupart de ses écrits. De retour en France, il fait son entrée dans le monde de la littérature en publiant ses premiers poèmes à la Nouvelle Edition française. Entre temps, il fut mobilisé en tant qu’infirmier militaire et a conservé de la guerre un traumatisme qui marquera ses récits. A l’époque de Paul Eluard, la fin de la première guerre en 1918 marque également le mouvement littéraire et artistique du dadaïsme auquel l’auteur adhère. C’est un mouvement intellectuel qui concernait les conventions ainsi que les conceptions traditionnelles. Toutefois, ses œuvres seront plus marquées par le surréalisme qui survient après. Vous pourrez découvrir plus d’informations concernant l’auteur sur le site de litte-ratures.fr.

Les premiers œuvres de Paul Eluard

De son vivant, le poète a écrit de nombreux recueils entre 1913 et 1952. Au début de sa carrière littéraire, les manuscrits de Paul Eluard se concentraient sur la poésie amoureuse née de son amour pour Gala à savoir les premiers poèmes publiés en 1913 sous le nom de Paul Eugène Grindel. En 1914 parut le livre “Dialogues des inutiles” dédié à sa muse et où elle en rédige une courte préface. Plus tard, il renia ses 2 ouvrages et demanda à ne plus les éditer. En 1916 apparaît l’œuvre intitulé “le devoir” suivi en 1917 du “le Devoir et l’inquiétude” constituant le manuscrit du premier recueil de poème de l’écrivain. Il est publié sous le pseudonyme de Paul Eluard, un nom qu’il a emprunté à sa grand-mère. Il publie en 1918, les poèmes pour la paix inspiré de la guerre et de ses ravages. C’est un récit  qui reflète l’âme pacifiste de l’auteur. Les œuvres de Paul Eluard se démarquaient par son élan pour l’amour, la simplicité mais ils sont surtout reconnus pour leurs textes surréalistes.

Les œuvres littéraires surréalistes de Paul Eluard

En 1919, l’écrivain intègre le groupe de poète de la revue littérature et publie sa propre revue intitulé “Proverbe” un an après. A partir de là, il s’oriente vers l’écriture automatique caractéristique du surréalisme. La vie de l’auteur prend une nouvelle tournure dans le cadre amoureux mais aussi en termes d’amitié. Il se sépare de sa femme et entretien une amitié proche avec André Breton. Il dédia son manuscrit “Mourir de ne pas mourir” à cette dernier en 1924. En 1925 paru “proverbes”, mis au goût du jour et au défaut du silence. Le célèbre recueil “Capitale de la douleur” est publié en 1926, s’ensuivent après tant d’autres tels que “défense de savoir”, “l’amour la poésie”, “Ralentir travaux”, “à toute épreuve”, “l’immaculée conception”. Entre 1930 à 1940, il publie environ une vingtaine d’ouvrage dont “la rose publique”, “facile”, “les yeux fertiles” qui est illustrés par le peintre Pablo Picasso… Tant d’ouvrages ont été publié de son vivant qu’après sa mort, un en particulier a marqué les esprits à travers le temps. Il s’agit de “la capitale de la douleur”.

Le Chef d’œuvre de Paul Eluard

Parmi ces nombreux écrits, le recueil de poème intitulé “la capitale de la douleur” a fait de Paul Eluard un des meilleurs poètes de son temps et il fait parler de lui jusqu’à maintenant. La capitale désigne la ville de Paris. C’est un livre composé d’une centaine de poème dont certains ont été déjà publié dans ses précédents ouvrages. L’auteur est reconnu comme étant le poète de la liberté. A travers ce chef d’œuvre, il exprime l’amour d’un mari trompé et qui malgré tout restera amoureux de son épouse et de sa muse inspiratrice. De son titre original “l’art d’être malheureux”, ce manuscrit se concentre aussi sur la douleur et sur la souffrance faisant référence aux douleurs sentimentales mais en même temps aux souffrances endurées pendant la guerre. Le recueil véhicule la tristesse et le désespoir exprimés à travers des ambiguïtés qui constituent la beauté des vers. Cet œuvre reflète également le rêve et la liberté de l’esprit. 

Guide sur les meilleurs offres de vacances en camping
Vacances en camping à Pornic : dénicher les meilleures offres en ligne