Quels sont les diplômes de l’enseignement supérieur ?

L’enseignement supérieur, public ou privé, est destiné à tous les bacheliers ou titulaires de diplôme souhaitant approfondir et poursuivre ses parcours académiques, et ce, par voie de concours ou par sélection de dossier. En France, les diplômes agréés par l’État sont régis dans le cadre du code de l’éducation et sont inscrits dans le RNCP.

Recouvrir les différents domaines d’études

En France, l’enseignement supérieur vous propose au minimum 10 filières basiques, à savoir : les arts, le commerce-économie-gestion, le droit, l’enseignement, l’industrie, les lettres et langues, la santé, les sciences humaines et sociales, les sciences et technologies, les sciences politiques et entre autres.

Pour commencer, la filière Art recouvre de nombreuses spécialisations, telles que : l’architecture, les arts plastiques, l’audiovisuel, le design industriel, le graphisme, la musique et le spectacle. Par contre, les études en commerce-économie-gestion seront sanctionnées par des diplômes de BTS ou BUT. Puis, la discipline juridique se déroule souvent à l’Université ou dans des établissements privés ou au sein d’une classe préparatoire D1 ou dans les centres de formation professionnelle notariale ou des écoles d’avocats, voire auprès de l’ENM. Par la suite, la formation des enseignants peut se faire soit dans les INSPE ou dans les écoles normales supérieures ou dans les universités. Sachez que les enseignants souhaitant travailler en Éducation Nationale sont recrutés par voie de concours.

De plus, la filière industrie est disponible dans l’une des 205 EIF. Les etudiants sortants seront sanctionnés par un diplôme d’ingénieur. Aussi, la filière lettres-langues peut s’effectuer en milieu universitaire ou auprès de l’ENS avec spécialisation lettres classiques ou lettres modernes ou langues. En outre, l’étude de médecine (9 ans) ou pharmacie (6 ans au minimum) ou odontologique (6 ans au minimum) ou maïeutique (5 ans au minimum) ou vétérinaire (7 ans au minimum) se déroule principalement à l’université. Par ailleurs, la filière sciences humaines et sociales propose de nombreuses disciplines spécialisées, telles que : l’archéologie, l’anthropologie, l’économie, le journalisme, la philosophie, la psychologie, la science de l’éducation et de la formation, la science de l’information, la science du langage, la sociologie, la théologie et entre autres. Pour en savoir davantage, cliquez ici.

Conseil pour choisir le meilleur centre d’enseignement supérieur

En général, le choix du centre d’étude est fonction de la filière choisie au préalable, de la liste des domaines d’étude disponible, la qualité de l’enseignement, la carrière envisagée plus tard, l’option (littéraire ou scientifique ou sciences sociales ou sciences humaines ou autre) du candidat, le type de diplôme délivré et la reconnaissance ou non du diplôme par l’État. Sachez également que désormais vous pouvez les consulter directement en ligne, faire le rapport qualité prix en ligne, faire certaines études en ligne et régler tous les droits en ligne.

Importance de l’obtention des diplômes en enseignement supérieur

En général, le diplôme attribué à l’étudiant qui en mérite vaut un droit ou un titre ou un honneur ou voire même un grade universitaire. Ensuite, la majeure partie des diplômes obtenus en enseignement supérieur constitue un bon CV, valorisé par les employeurs, pour s’apprêter dans le monde professionnel. Puis, les étudiants qui souhaitent approfondir ses parcours académiques après l’obtention d’un niveau d’étude supérieure peuvent également profiter des bourses d’études ou aides ou prêts.

À ce titre, l’État Français et certains organismes privés prévoient une somme importante pour ainsi financer l’enseignement supérieur et la recherche. Aussi, il existe différentes carrières aux étudiants fraîchement diplômés ainsi que les seniors qui souhaitent retrouver de l’emploi (CDD ou CDI). À savoir, la carrière : architecte, artiste, audioprothésiste, chirurgien, designer industriel, juriste, économiste, enseignant en établissement public ou privé, géographe, gestionnaire, graphiste, historien, infirmier, ingénieur chimiste, ingénieur industriel, mathématicien, médecin (généraliste ou spécialiste), musicien, peintre, sage-femme, etc. Mieux encore, vous pouvez profiter différentes formations en rapport avec le milieu professionnel et la filière.

Découvrir les différents diplômes obtenus dans l’enseignement supérieur

Dans le système éducatif en général, il existe 3 principaux types de diplômes, issus de l’enseignement supérieur, reconnus : le diplôme d’État, le diplôme national et le diplôme de l’enseignement supérieur privé.

En premier lieu, le diplôme national atteste la réussite après formations dans plusieurs secteurs d’activité. En effet, celui-ci est délivré par un ministère et est souvent requis avant d’exercer différentes professions réglementées (notamment dans le domaine de l’animation, la santé, le social et le sport). Vous pouvez y trouver les diplômes ou certifications suivants : AEACD, BTS, CC en droit, CC en médecine, CC en Orthophoniste, CESCD, CECS, DAEU, DE en audioprothésiste, DEDM, DEDCD, DEDP, DEIPA, DES, DESC, DESF, DEUG, DEUST,DFDCEM, DFASM, DFDCEP, DFDCEO, DFASO, DFGSM, DFGSP, DFGSO, DFG en sciences maïeutiques, DNGI, DNMAD, DNTS, Doctorat, DRT, DTS en IMRT, DUT, HR, Licence, Licence professionnelle, Maitrise et Master.

En second lieu, le diplôme d’Etat authentifie la réussite à un examen arrangé et validé par l’autorité étatique (MEN et MESR) en guise de qualité et est reconnu tant sur le plan national que sur le système ECTS européen. En dernier lieu, le diplôme de l’enseignement privé se caractérise par l’existence de contrat (à but lucratif ou non) avec l’État. À ce titre, les diplômes délivrés peuvent être : soit contrôlés par le ministère de l’enseignement supérieur (tels que le Diplovis ou le BTS ou le grade de Licence ou le grade de Master ou le diplôme d’ingénieur ou autre) ou soit contrôlés par le ministère du travail (tels que titre certifié et enregistré au RNCP ou diplôme de Mastère spécialisé enregistré au RNCP ou voire même le diplôme de Master of Science) ou soit non reconnus par l’État (tels que diplôme d’établissement ou le MS ou MSC ou le titre propre à l’établissement) non inscrits au RNCP.

Comment répondre à une opposition de marque INPI
Recherche d’emploi : profiter de conseils en ligne