Comment gérer son temps plus facilement ?

gérer son temps

« Le temps, c’est de l’argent », c’est un proverbe que toute personne baignant déjà dans le monde professionnel a entendu au moins une fois dans sa vie. Il faut donc savoir le gérer au mieux possible afin de réussir à survivre face au rythme effréné de la vie. Toute tâche dûment accomplie commence par une bonne gestion du temps. C’est en ce sens que techniques et astuces ont été mises au point.

Pourquoi est-il primordial de gérer son temps ?

Que vous soyez déjà dans le cadre professionnel ou êtes encore immergé dans vos études, la gestion du temps tient toujours une place d’importance capitale. Sans elle, vous manquerez à certains de vos tâches et devoirs ou de ne pas les finir correctement. Le temps rejoint donc les facteurs majeurs de la réussite. Mais gérer son temps n’est pas primordial uniquement d’un point de vue méthodique, vous pourrez également en tirer des bienfaits considérables sur votre santé. Une mauvaise gestion du temps suscite en effet des circonstances favorables au stress et à la pression, ce qui peut entraîner des troubles de la santé plus inquiétants. Avec une organisation efficace et optimale, vous aurez plus de temps à consacrer à votre détente et bien-être. Vous éviterez également de passer à côté des choses importantes de la vie comme votre famille. Le simple fait de ne pas bien gérer son temps peut donc être fatal tant pour la vie d’une entreprise que pour celle des employés. Afin d’éviter ou faire face à cette problématique, des techniques et astuces telle que la Technique de Pomodoro sont préconisées pour faciliter la gestion du temps. Le site www.onselancequand.fr passe le sujet en revue en plus de quelques astuces pratiques.

En quoi consiste la technique Pomodoro ?

Concept développé par l’italien Francesco Cirillo à la fin des années 1980, la technique Pomodoro ou « technique de la Tomate » figure parmi les techniques de gestion du temps ayant connu un franc succès pour son efficacité. Le concept se base sur deux perceptions du temps : l’une, considérant le temps telle une succession d’événements et l’autre, voyant le temps d’un point de vue abstrait dénommé le « devenir ». C’est justement sur cette dernière perception qu’est axé l’objectif final de la technique Pomodoro. Le principe est simple : supprimer tout stress afin d’améliorer l’efficacité de l’individu en se focalisant uniquement sur l’objectif visé. La technique se décline en 5 étapes que sont la planification (le matin), le suivi (la journée), la compilation (le soir), la transformation (le soir) et la mise en forme (le soir). La gestion de ces étapes se fait en Pomodoros qui consiste en une unité de temps indivisible d’une durée de 25 minutes, et devant impérativement être dépourvue de toute forme d’interruption.

Comment appliquer les 5 étapes de la technique Pomodoro ?

Affecté à la gestion du temps et à la bonne réalisation des tâches, l’usage du minuteur de cuisine devient indispensable. En effet, pour mener à bien chacune des étapes de la technique, il est nécessaire de minuter chaque Pomodoro et non, de la chronométrer uniquement. Durant l’étape de planification, il faut déterminer très simplement les activités du jour par ordre de priorité, toujours en affectant une section pour les imprévus. Une fois l’inventaire des tâches constituée, le suivi prendra place afin de mesurer les efforts fournis. L’étape de compilation servira ensuite à collecter toutes les données relatives à votre journée de travail, notamment le nombre exact de Pomodoros ayant été alloués à chaque type de tâche. L’étape de transformation vous permettra ensuite de mesurer le temps hebdomadaire que vous consacrez à une tâche précise, ce qui donne lieu à la phase de mise en forme qui vous permet de dresser des axes et pistes de progrès selon les données en votre possession. Il est impératif de faire des pauses de 5 minutes entre chaque paire de Pomodoros. Après 4 Pomodoros, cette pause de 5 minutes se traduit en une pause de 30 minutes durant laquelle aucune réflexion ni effort intellectuel ne doit être effectuée afin de ne pas se fatiguer et dérégler le bon cheminement des tâches. Pour une tâche indispensable, il est fortement recommandé de le placer dans la liste des choses à faire.

Autres astuces pour se prémunir des interruptions

Pour que la technique Pomodoro soit menée à bien, il est impératif d’éviter toute forme d’interruption. Ces quelques astuces vous aideront à éloigner le risque d’interruptions tant internes qu’externes. L’interruption interne se traduit souvent par l’envie soudaine de vaquer à une autre tâche, généralement causée par une pause inopinée ayant duré plusieurs minutes. Pour éviter de retourner à vos besognes tout en ayant cette envie qui vous ronge de l’intérieur, rajoutez-la à votre liste des choses à faire. Quant aux interruptions externes, la solution est simple : remettez toute interruption à la fin des 25 minutes de la tâche active. En effet, une tâche  non-terminée ne peut pas être comptabilisée comme ayant été achevée. Une bonne négociation s’impose.

Pourquoi utiliser et à quoi sert un PIM ?
Les propriétés des pierres en lithothérapie