Armoire de toilettes à construire soi-même

Avez-vous mare de voir vos affaires de toilette partout ? Pourquoi ne pas fabriquer une armoire de toilette dans laquelle vous pouvez y mettre et ranger vos affaires ? Vous n’avez pas besoin d’appeler n’importe quelle personne. Si vous aimez bricoler, vous pouvez la faire soi-même. Il vous suffit d’avoir les matériels nécessaires pour cela et quelques astuces à suivre.

Étape N°1 : préparation du matériel de la fabrication

Avant de fabriquer une armoire de toilette, vous devez d’abord préparer les matériels nécessaires. Plusieurs matériels sont requis dans cette fabrication. Premièrement, il vous faut des planches. Vous pouvez choisir le type de planche de votre choix.  Mais, si vous voulez économiser, il est conseillé de prendre la planche en pin, car elles sont moins chères et solides en plus. Ces planches vous serviront à structurer votre armoire et à fabriquer des étagères.

Pour la dimension, cela dépend de votre choix. De plus, vous aurez besoin de glaces, des clous, de colle à bois, du vernis. Ce dernier servira à faire sortir l’éclat et offre une durabilité à l’armoire. Il ne faut pas aussi oublier les lunettes de protection, les vis, le marteau, le crayon.

Pour effectuer le travail, vous aurez besoin également d’un adaptateur mètre ruban, un télémètre laser, une scie circulaire, une protection auditive, un serre-joint, des perceuses-visseuse, pointes de centrage, des chevilles à bois. Apparemment, fabriquer une armoire de toilettes soi-même n’est pas si compliqué que cela, si vous avez tous les matériels nécessaires. Il vous suffit de suivre quelques astuces afin de vous guider dans la fabrication.

Étape N°2 : mesurer et couper les planches

Une fois les matériels sont réunis, vous pouvez passer à l’action. Huit planches sont nécessaires pour fabriquer une armoire de toilette. Toutes les planches doivent avoir les mêmes dimensions. Même si elles sont obtenues dans un magasin de bricolage, il est toujours important de réaliser une découpe.

Sur le milieu de l’armoire, il est encore nécessaire de rapetisser l’étagère à environ 2,5 cm. Le rapetissement doit s’effectuer en plein sur la largeur de la planche. Ensuite, il convient d’utiliser l’adaptateur mètre ruban pour la mesurer. Notez, après, les mesures sur la planche ! Vous pouvez également poncer les planches et effectuer un traitement fongicide et insecticide.

L’étape suivante consiste à couper les planches. Pour réaliser cette étape, vous aurez besoin d’un masque, des lunettes de protection, un serre-joint et une scie circulaire. Pour passer l’étape sans erreur, essayez d’utiliser un bois rectiligne qui va vous servir comme une guide ! Pour qu’il ne puisse pas bouger, vous devez le fixer bien avec un serre-joint. Vous pouvez maintenant effectuer la découpe. Mais, en découpant, vous devez tenir compte de l’enfoncement de la scie circulaire.

Étape N°3 : passer à la rainure et au perçage 

Rainurer les planches est aussi une étape importante pour fabriquer une armoire de toilette. Grâce à cela, les planches peuvent maintenir le miroir. Pour ce faire, il faut d’abord effectuer la rainure dans la partie basse. Après, il convient de passer au sciage. Mais, il faut d’abord que la scie circulaire soit réglée à 6 mm de profondeur. En faisant cela, vous devez retirer la batterie pour votre sécurité. Une fois la partie basse finie, faites la même chose dans la partie haute de la planche, mais à 12 mm de profondeur !

Pour le perçage, vous aurez besoin d’une perceuse-visseuse et d’une pointe de centrage. En utilisant ce matériel, vous pouvez percer le haut de la planche, le milieu et le bas afin de mettre les chevilles. Pour bien repérer les chevilles, essayer d’insérer dans chaque trou, une pointe de centrage ! Comme cela, il vous suffit d’appuyer sur les surfaces collatérales pour repérer les places des chevilles. Pour insérer les chevilles, vous devez d’abord percer des trous dans les parois collatérales. Veillez à les mettre exactement sur les repères puis à mettre de la colle à bois dans chaque trou ! Il ne vous reste qu’à insérer toutes les chevilles.

Étape N°4 : l’assemblage et la fixation

L’assemblage suivi d’une fixation est la dernière étape pour fabriquer une armoire. Dans l’assemblage, vous aurez besoin encore d’une colle à bois et d’un serre-joint. Prenez la planche du bas et le pilier étroit puis assemblez-les à l’aide d’une colle à bois ! Laissez la colle se sécher et fixez le pilier après. Faites la même chose pour la planche du haut et du milieu.

Pour la planche du haut, vous devez monter le pilier à la hauteur de la surface inférieure. N’oubliez pas aussi d’encoller les trous dans l’étagère du milieu, du haut et du bas. Lors de cette étape, vous devez avoir de la patience, car il faut attendre que la colle soit bien sèche.

Une fois la colle sèche, essayez de réunir toutes les planches sur les deux parois collatérales ! Il vous suffit d’insérer le miroir sur l’armoire de toilette. Avant de fixer l’armoire sur le mur, vous devez effectuer un vernissage. Pendant que vous la fixez, il est préférable de s’aider d’une autre personne afin que cette dernière puisse la tenir bien droite.    

Comment choisir son animal domestique ?
Faire appel aux services d’un consultant informatique