Les cartes colorées d’Antoine Corbineau

Antoine Corbineau fait partie des artistes (français, pour une fois) qui font mentir notre sensibilité primaire. Les goûts artistiques de Chronicroqueuse en photographie et peinture (street-art mis à part) s’orientent nettement sur la monochromie. Le noir, pour être exact. Les toiles multicolores ne nous parlent pas, et agressent nos sens, même. À quelques exceptions près, comme Roy Lichtenstein ou Keith Haring par exemple, dont les couleurs sont méthodiquement utilisées et disposées en formes géométriques. Point de « dégueulis » (pardon pour le terme) de couleurs qui sautent à la pupille.

On peut désormais intégrer Antoine Corbineau à la liste des rares élus nous faisant apprécier les peintures colorées grâce à cette série de toiles sur le thème des cartes de grandes villes. Ici encore, on trouve des traits méthodiquement disposés. Précis. Géométriques. Mais colorés, et poétiques, aussi !

Focus sur la série The Art of Freerunning de Tomasz Gudzowaty
Focus sur Silvia Grav, photograve madrilène